Bienvenue dans l'université de St Petersburg en Floride! Inscrivez-vous faites évoluer votre personnage mais n'oubliez pas de lire le règlement et de vérifier si le perso que vous souhaitez interprétez est prit ou bien si c'est un scénario!
Amusez vous bien!



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 WINNIE ☇ COME ALONG POND !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 9:58




Winnie Donovan
« Rien ne vaut celui que tu aime..  »



who i am

Bonjour! Je m'appelle Winnie Donovan mais mes amis me surnomment Nini. Je suis née à Monroe, dans le Maine aux Etats-Unis le 09 février 1994 et de ce fait j'ai donc 19 ans. Côté coeur, je suis celibataire, sachant que mon orientation sexuelle est hétérosexuelle. J'appartiens au groupe Queen. Je suis un personne gentille/b], attentionnée, sociable, adorable; mais aussi pas facile a vivre, méchante, ne laisse pas marcher sur les pieds par les autres, jalouse.


this my story

NOVEMBRE DEUX MIL × « Il ne faut pas faire confiance aux garçons Amelia, ce sont tous des salauds » Les yeux ronds, j’avais fixé ma mère. « Mais maman, j’ai dix ans. » Elle avait soupiré avant de répondre « Tu le verras bien assez tôt. » Ruth-Ann, ma mère, était la seule famille que j’avais. Elle était mon seul modèle… et quel modèle ! J’avais passé mon enfance à voir défiler des hommes dans la maison, me disant à chaque fois que celui-là serait peut-être le bon, celui qui serait mon père. Mais la vérité était que je n’avais pas de père et que je n’en aurais jamais. Où était mon père ? Je n’en avais aucune idée, et chaque fois que je posais la question à ma mère, la seule réponse que j’avais était « ne poses pas de question stupide, Amelia chérie. » Je n’avais jamais supporté qu’elle m’affuble de ce ‘chérie’ à la suite de mon prénom, ça m’horripilait. J’avais tendance à être désagréable avec elle, mais il fallait dire qu’elle ne faisait pas tout pour me prouver que j’avais tort de la faire. Il était normal que je veuille savoir où était mon père, qui il était. Je ne portais même pas son nom, ce qui signifiait qu’il avait refusé de me reconnaître. Je soupçonnais ma mère de ne pas savoir elle-même qui il était. On ne pouvait pas me blâmer, je voyais de nouveaux gars débarquer tous les quatre matins, qu’est-ce qui me disait que mon père n’était pas un de ces hommes de passage ? Je savais que j’étais une gamine insupportable, assez peste sur les bords, mais j’avais besoin de connaître cette vérité qu’elle n’avait jamais voulu me dire. Il me manquait quelque chose. Était-ce vraiment si stupide de vouloir connaître la vérité ?

JUILLET DEUX MIL DEUX × « C’est quoi ce chèque ? » Parfois, quand je rentrais de l’école, je prenais machinalement le courrier dans la boîte. Une enveloppe dont l’adresse était écrite à la main revenait régulièrement. Ma curiosité l’avait emporté et j’avais ouvert. J’y découvris un chèque. A ma question, ma mère avait pâli puis elle avait essayé de prendre un ton dur « Amelia, combien de fois t’ai-je répété… » J’avais fini sa phrase pour elle. « De ne pas poser de questions idiotes… Dis-moi la vérité. S’il te plaît. » Mon ton me surprenait, c’était comme si je la suppliais. Elle avait soupiré. Cette fois, j’avais gagné. Elle s’assit et m’invita à s’installer à ses côtés. « Ce chèque vient de ton père. » Mes sourcils se froncèrent. « Qu’est-ce que tu veux dire ? » Cette fois, ma question était stupide, la réponse était bien trop évidente mais, au fond de moi, je n’avais pas envie de l’entendre. Je n’avais pas envie d’entendre que mon père n’avait pas voulu de moi et que tout ce que je méritais, tout ce que nous méritions était un chèque tous les mois. Peu m’importait la somme de ce chèque, j’avais besoin d’un père. Ma mère m’expliqua alors toute son histoire, leur histoire. « J’étais sa maîtresse, il avait une femme et une fille. Quand je suis tombée enceinte, je lui ai posé un ultimatum, soit il quittait sa femme, soit je racontais tout. Ton père avait une réputation à tenir. » Elle se tut quelques secondes, scrutant ma réaction mais je restais impassible. « Il n’a pas voulu quitter sa femme mais il a dit qu’il enverrait de l’argent tous les mois. J’ai accepté. Ça m’a permis de pouvoir t’assumer financièrement. » J’eus un sourire amer. « Il t’a achetée. Quel salaud ! » Une pointe de culpabilité s’insinua en moi. Dire que j’en voulais à ma mère de ne pas me dire la vérité. Ce n’était pas elle que je devais haïr, mais ce père dont je ne savais rien, qui avait une femme et une fille. Instantanément, je me mis à jalouser cette dernière. Je sentis la main de ma mère saisir la mienne, je la regardais enfin dans les yeux, et la prit dans mes bras. « Je suis désolée maman. Je t’aime. » Je l’avais sentie essuyer une larme. C’était la première fois que je lui disais.

JANVIER DEUX MIL NEUF × Je n’avais pas envie d’entendre parler de mon père, et encore moins de sa fille. Je les haïssais tous les deux. Lui pour m’avoir abandonnée, elle pour m’avoir volée l’enfance que je devais avoir. Et puis, j’ai fini par la rechercher, je voulais la voir. J’étais intriguée sans doute. J’avais fini par la trouver. Londres. Ça tombait bien. Je m’étais alors inscrite à l’université de Londres, j’avais envie de tenter un cursus en écriture et création littéraire. Depuis toute petite, j’aimais écrire. Alors, pourquoi ne pas en faire mon métier ? Londres était une grande ville, mais venant d’une grande ville, je m’étais vite habituée. J’avais attendu quatre mois avant d’aller la voir. J’avais conscience de faire un peu psychopathe mais avant ça, je la surveillais, je l’observais. Et, je l’avouais, j’hésitais. Avais-je vraiment envie de la rencontrer ? Je la détestais. Je peux vous jurer que je la détestais du plus profond de mon être, mais quelque chose me poussait vers elle. « Je m’appelle Amelia, je suis ta demi-sœur. » Bizarrement, elle n’avait pas eu l’air surpris d’avoir une demi-sœur. Génial ! Notre père était un vrai salaud. Seulement, elle ne m’avait pas acceptée. Elle ne voulait pas de moi. Elle m’avait volé mon enfance, et elle refusait de me connaître alors que celle qui avait eu la belle vie entre nous, c’était elle, pas moi. Elle n’avait pas le droit de me jeter comme ça. Au final, je lui en voulais encore plus à présent. Je ne pouvais pas m’en empêcher.



behind the screen

Prénom • @Kolena.
Pseudo • Winnie Donovan.
Avatar • Nina Dobrev.
Accepte un doublon d'avatar •  Non.
Comment avez-vous connus le forum ? • Par un admin.
Avis sur le forum • Plutôt cool !
Code du règlement • ok

FICHE PAR ROMANE



Dernière édition par Amelia Donovan le Mer 11 Sep - 16:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Martina Stone
Admin
Admin
avatar

Messages : 281
Points : 459
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 23
Localisation : St. Petersburg

MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 10:11

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche Coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 10:38

Meeerqui, je voudrais juste changer mon prénom 'Lola' avec celui de 'Amelia' si c'est possible ! Dance  :mdrr:  Coeur 


Dernière édition par Amelia Donovan le Sam 7 Sep - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alison Witte
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Points : 534
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 23
Localisation : In your heart.

MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 10:44

Je le fais! et encore bienvenue! Smile

_________________
I know everything about you+ And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgfloride.forumactif.org
Alison Witte
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Points : 534
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 23
Localisation : In your heart.

MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 10:57

oublie pas les codes du reglement !

_________________
I know everything about you+ And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgfloride.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 18:42

Meerqui, Rachel et nos soucis pour les codes ! Coeur  :mdrr:  Tic 


Dernière édition par Amelia Donovan le Sam 7 Sep - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alison Witte
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Points : 534
Date d'inscription : 03/08/2013
Age : 23
Localisation : In your heart.

MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Sam 31 Aoû - 18:55

de rien!

_________________
I know everything about you+ And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpgfloride.forumactif.org
Martina Stone
Admin
Admin
avatar

Messages : 281
Points : 459
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 23
Localisation : St. Petersburg

MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   Lun 2 Sep - 9:31

Amelia Donovan

Tu es validé(e) !


Maintenant que ta présentation est terminée tu peux faire pleins de chose !

Tu peux avoir une chambre
Et pourquoi pas demander des liens
Mais aussi des rp's
et plus plus important c'est que tu peux flooder I love you Et n'oublie pas le système des points :3



©️ création de Blacksun



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WINNIE ☇ COME ALONG POND !   

Revenir en haut Aller en bas
 
WINNIE ☇ COME ALONG POND !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un .gif animé de Winnie...
» Winnie l'Ourson... le nounours d'Aline...
» « La torture interroge, et la douleur répond.»
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎
» Quand Winnie l'Ourson pète un câble. C'est pas drôle. [Allyson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'aboutissement :: Les Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: